Menu

Sauvons l'abeille saharienne

En Algérie et au Maroc, les abeilles sahariennes sont menacées par les introductions d'espèces extérieures.

L'Abeille saharienne (Ap Mellifera Sahariensis) est plus que jamais menacée ! Depuis l'introduction de l'Abeille Tellienne Noire dans la région d'Ain Sefra au Sud Ouest de l'Algérie, la pollution génétique de l'Abeille saharienne (dite aussi l'Abeille jaune) est presque totale. Il est devenu rare d'apercevoir une abeille jaune dans la région de cette espèce endémique - Ain Sefra- et les oasis environnantes. Ce phénomène n’est malheureusement pas spécifique à la région et a pu être observée dans d’autres zones oasiennes. C’est le cas dans la région d’Errachidia au Maroc, où le CARI membre du RADDO a également travaillé sur le sujet.

La Multiplication des reines jaunes, l'arrêt de l'introduction d'abeilles exogènes  à travers des décrets ou encore la création des zones dédiées à l'élevage des abeilles et l'insémination artificielle peuvent être des solutions efficaces pour sauvegarder ce patrimoine naturel endémique de la région de Ain Sefra et des ksour du Haut Atlas.

L’association Arc en ciel active dans la région d’Ain Sefra lance une pétition en ligne.

Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.