Menu

Rendre le tourisme social et solidaire avec les femmes de Chenini

Avec la présence d’une cinquantaine d’associations dans l’oasis de Chenini Gabès basée dans le sud tunisien, une nouvelle association est actuellement en train de voir le jour. L’Association de Tourisme Solidaire du Sud est prête à prendre le relais de l’Association de Sauvegarde des Oasis de Chenini (ASOC) en ce qui concerne le tourisme social et solidaire de la zone.

La mission de cette nouvelle association est de promouvoir et de valoriser le travail des familles à faibles revenus dans des activités rémunératrices et diversifiées. En effet, ce n’est pas moins d’une dizaine de membres bénévoles de Chenini qui se réunissent sous la supervision de Fatiha Achach et Ali Jebri (membre du bureau de l'ASOC).

L’objectif de l’association est de présenter la culture oasienne en impliquant directement ses habitants dans le projet et ce au travers de la cuisine et de l’artisanat qui leur est propre. Il s'agit de proposer la visite des oasis et les merveilles qui la caractérisent, mais aussi de donner la possibilité aux visiteurs de dormir dans des gîtes familiaux et traditionnels pour mieux profiter des nuits étoilées cheniniennes. 

La taille du palmier, un spéctacle impressionnant

La taille du palmier,

un spectacle impressionnant 

Mme Achach nous parle de son association : « Ce que nous voulons, c’est aider les personnes en difficulté, notamment les femmes, à trouver de nouvelles sources de revenu pour accéder à une meilleure qualité de vie. En ce moment, nous mettons en place une maison d’hôte et un restaurant. Nous voulons faire un exemple à Chenini et montrer qu’avec peu de moyens nous pouvons faire de grandes choses. »

Les fameuses briques tunisiennes

Les fameuses bricks tunisiennes

Avec la participation d'un partenaire marocain membre du réseau AREMDT (le réseau de tourisme responsable et solidaire en Méditerranée), les membres de l’association ont pu bénéficier de plusieurs voyages auprès des acteurs du tourisme solidaire dans la vallée d’Aoufous au Maorc. Le but étant de proposer des formations sur la façon de mener une activité touristique solidaire, sociale et durable. L'association a pu adhérer à la charte AREMDT (le réseau de tourisme responsable et solidaire en Méditerranée). Cette charte étant un gage de la qualité et des engagements du nouveau réseau. 

Actuellement, l’association n’en est qu’à ses débuts, toutefois, la motivation et la persévérance pour voir aboutir ce projet est palpable. Sous les palmiers des oasis, on assiste à un bel exemple de solidarité internationale et de renforcement de capacatiés des femmes. 

Liens externes

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.