Menu

Les associations oasiennes s’activent durant la pandémie

Face au COVID19, les organisations de la société civile montrent leurs capacités à agir et à appuyer les pouvoirs publics et la population. Pour faire face à cette crise, plusieurs actions de solidarité et de soutien ont été réalisées dans tous les gouvernorats du sud tunisien. En plus de relayer les informations de confinement et d’hygiène, elles font preuve de créativité et sont présentes sur le terrain afin de faciliter la vie des citoyens oasiens.

L’association « Oasis des sciences » est en train de concevoir un distributeur automatique de gel à capteur infrarouge dans le but d’équiper les infrastructures administratives de la région et diminuer les risques de contacts et de contagion.

Une levée de fonds est coordonnée par l’association « Gabes Action » afin de soutenir l’hôpital de Gabès et assurer une bonne prise en charge des patients en cas de complication. Information ici.

L’association ISG Gabès Junior, proposent des prestations gratuites à distance pour venir en aide aux petites entreprises et structures du Sud tunisien. Information ici.

L'ASOC à lancer une campagne digital de sensibilisation à retrouver ici afin de promouvoir les informations de l'OMS pour sur les bonnes pratiques à adopter durant cette période. De même pour les associations locales tels que Nakhla, qui sensibilise les membres de leurs associations tel que les agriculteurs devant se rendre sur leurs parcelles.

À Tozeur, l’association IRADA réalise des cartographies précises de la progression du virus sur le territoire tunisien et dans le gouvernorat. La production d’une information claire et précise en tant de crises est primordiale pour la gouvernance du pays. Information ici

À Gafsa, ce sont l’ASM Gafsa et l’association IRADA de Gafsa qui se mobilisent en première ligne à travers un programme de prévention contre le COVID19 : sensibilisation de la population, impression des formulaires, désinfection de la maison de détention … Ainsi que l’association IRADA de Gafsa avec le don de masque de protection à la population

De nombreuses associations de femmes artisanes telles que l’association Nakhwa de Metouia se mobilisent afin de coudre des masques de protection. Elles aident ainsi leur communauté à ralentir la progression du virus lors des sorties essentielles.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.