Menu

Deuxième édition du festival du film « EnviroFest » en Tunisie

Le festival « Envirofest », véritable projet collaboratif, est un événement qui veut interpeller le grand publique sur les questions environnementales à travers le cinéma. Il débutera à partir du 19 mars 2019 à la Cité de la Culture à Tunis pour trois jours de projections, de débats et d’ateliers. Puis se déplacera dans 6 autres villes de Tunisie jusqu’au mois d’aout.

Le concept

  • Organiser un festival de films avec des partenaires de renoms internationaux et nationaux afin d’assurer la qualité du festival et sa visibilité. Notamment le National Géographic, A plastic Ocean Fondation, le ministère de la culture tunisien ,… ;
  • Provoquer des débats scientifiques sérieux et argumentés afin de contribuer à un plaidoyer auprès des décideurs publics. Mais aussi informer et sensibiliser le grand publique sur ces enjeux essentiels ;
  • Effectuer un parcours itinérants appelé « Road Show » sur différentes régions de la Tunisie, telles que Kélibiaenv, Sfax, Gabès, Nefta et Redeyef. L’objectif étant de mettre en avant les problématiques locales telles que les oasis et la désertification. Mais aussi de travailler avec les organisations et les institutions locales sur une plateforme de discussion à propos des questions environnementales.

Ce sera l’occasion pour les associations du RADDO en collaboration avec la FAO de participer à l’évènement en organisant un « side event » à Gabès afin d’interroger le public sur les solutions possibles à mettre en place pour l'avenir des oasis. 

Edition 2018

La première édition en 2018, a permis la diffusion auprès du grand publique d’une sélection de films environnementaux internationalement primés. Les débats ont permis une discussion autour des problèmes environnementaux, à savoir l’eau , les déchets plastiques…

Pas moins de 6 films ont été présentés lors de cette édition dont : A Plastic Ocean (Un océan de plastique) de Craig Leeson et Jo Ruxton, Water and Power (Eau et pouvoir) de Richard Montoya, Before the flood (Avant le déluge) de Fisher Stevens et Yochi de Ilana Lapid

La présence de partenaires scientifiques et la présence de décideurs ont permis d’une part de réaliser des actions de sensibilisation et de vulgarisation de la population et d’autre part, l’établissement d’un réel plaidoyer sur les enjeux de la situation actuelle.

L’équipe a par la suite entrepris 2000km de voyage pour diffuser certains des films gratuitement dans les villes de Gabès , du Kef et de Redeyef.

En tout, pas moins de 1000 personnes ont pu assister aux projections dans les quatre villes de Tunisie, un pari réussi pour l’équipe du festival.

Liens externes

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.