Menu

Renforcement de capacité de l’équipe de Tenmiya - Inclusion du genre dans le cycle de projet

Le 11 & 12 septembre derniers, deux membres de l’équipe de Tenmiya (PF du RADDO en Mauritanie) ont pris part à la formation du Programme Alimentaire Mondial (PAM) sur l’inclusion du genre dans les cycles de projet

Le 11 & 12 septembre dernier, deux membres de l’équipe de Tenmiya (PF du RADDO en Mauritanie) ont pris part à la formation du Programme Alimentaire Mondial (PAM) sur l’inclusion du genre dans les cycles de projet.

La formation a débuté par une activité brise-glace, demandant à chaque participant d’évoquer ce que la société n’a pas prévu pour lui. Les participants, majoritairement locaux et issus du PAM et des organisations partenaires, ont évoqué à tours de rôles des actions ou activités qu’ils prenaient en charge alors que socialement et/ou culturellement ces activités étaient plutôt gérer par l’autre sexe. C’est ainsi qu’un participant mentionne qu’il n’a pas honte de partir au marché et de s’occuper des repas, un autre évoque qu’il prend part aux tâches ménagères pour soulager sa femme ou encore une participante partage qu’elle a préféré se marier tard pour privilégier sa carrière professionnelle. Ce tour de table a permis d’introduire la notion de contextualisation du genre dans les sociétés.

Par la suite, les deux formatrices du PAM, ont rappelé le cadre normatif et les instruments juridiques liés aux questions de genre au travers des conventions internationales (Beijiin, ..). Un rappel sur les différences entre certains termes (égalité/équité, féminité/masculinité, genre/sexe) a permis d’embrayer sur l’inclusion du genre dans les programmes de développement. En tant qu’acteurs du développement, nous savons que chaque projet répond à un besoin. Il est la solution face à manque identifié. Dans la pré-phase du projet, nommé identification/diagnostic, le genre doit être considéré pour contextualiser et analyser sa prise en compte et identifier comment le projet va être orienté pour répondre aux spécificités de ce contexte.

Des outils développés par le PAM et d’autres instances des Nations Union (UN Women) permettent une analyse profonde du degré de considération du genre dans les cycles de projet depuis l’identification jusqu’aux activités de suivi et évaluation. Grace à deux exercices de réflexion en sous-groupe, les participants ont été invités à utiliser ces outils et à appliquer ces notions dans le cadre de leurs activités respectives.

Pour les activités menées par Tenmiya, le volet « genre » et « jeune » est généralement considéré dans la réalisation des activités. Il est, de surcroît, exigés par certains bailleurs sous forme d’indicateur de performance tout au long des projets, comme dans le projet PACO ou le projet PICODEV où 30% des participants sont des femmes et/ou des jeunes.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.