Menu

Innovation dans les oasis mauritaniens ! Introduction du Moringa

Dans la périphérie d’Atar, région de l’Adrar en Mauritanie, une association internationale s’associe à un oasien pour implanter la culture de moringa. Une grande première en Mauritanie !

L’association Enfants du Désert active dans plusieurs pays de la zone saharienne œuvre pour réduire la malnutrition dans ces zones reculées et souvent oubliées des autorités. En effet, l’enclavement, la faible densité de population et plus récemment, les problèmes de sécurité découragent les investissements tant nationaux qu’internationaux. Toutefois l’association enfant du désert s’est donnée comme mission de leur venir en aide par le biais de l’amélioration de trois secteurs à savoir la nutrition, la santé et l’éducation.

Dans la région de l’Adrar, deux projets ont vu le jour. Un centre de santé a été créé, principalement pour accueillir les futures mamans et le deuxième, l’introduction du moringa.

Le moringa, tout comme la spiruline, possède des grandes qualités nutritives (vitamines, minéraux) toutefois il présente l’avantage de pouvoir se développer dans des environnements arides et sur des sols peu profonds.

Grâce des coupes régulières, il permet un approvisionnement quasi constant et des revenus fréquents pour les producteurs. Un premier contrat a été signé entre l’association et 18 coopératives féminines, permettant de faire pousser 1200 m² de moringa sur la parcelle devenue récemment propriété de l’association. L’eau est mise à disposition par un oasien de la zone, Mohamed Bamba Abeidna, connu pour son investissement personnel dans les projets de développement.

Les premières coupes devraient avoir lieu dans les mois prochains. Si l’expérience s’avère positive, elle pourrait être reproduite à divers endroits de la région. Affaire à suivre !

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.