Menu

Préservation et valorisation durable des écosystèmes oasiens du Sud marocain : cas de l’oasis d’Afra Labraber

Type de publication :
Rapport / Étude / Note
Auteur :
Leïla Berton
Année de publication : 2009
Pays : Maroc
Langue(s) : Français
Télécharger

Présentation du document

Né du pouvoir de l’eau domestiquée par l’Homme, l’« îlot de verdure » ou oasis, est par définition un écosystème artificialisé. Ce véritable espace insulaire caractérisé par de constantes interactions avec le milieu naturel aride et limitant, a été façonné par les activités anthropiques. L’oasis et l’homme forment de ce fait un couple indissociable et complémentaire. Cependant, ce système basé essentiellement sur la valorisation du capital naturel oasien, se trouve désormais menacé suite aux évolutions du siècle dernier. En effet, les processus naturels de dégradation qui menacent cet espace ont été accentués suite à une mauvaise gestion des ressources présentes sur la zone. Irrémédiablement, l’oasis a toujours subit les contraintes climatiques extrêmes des régions présahariennes. Les sécheresses successives ainsi qu’une avancée du désert dans le paysage agraire - la désertification - sont la résultante directe de ce climat aride. L’intensification agricole a, par ailleurs, contribué à fragiliser l’équilibre agro écologique de l’espace oasien. Néanmoins, l’agro diversité mise en place par les systèmes d’exploitation agricole favorise la présence d’une faune remarquable et confère à ce complexe oasien un intérêt écologique et une réelle valeur patrimoniale à l’échelle du royaume du Maroc. La durabilité de cette agro diversité, étroitement liée à l’évolution des disponibilités en eau et des potentialités du sol, constitue un véritable enjeu.
Ainsi le principal objectif est de concilier au mieux la valeur écologique et agricole par une préservation et une valorisation durable de l’agro diversité.
Trois principaux axes de gestion découlent de ce constat : un premier visant à pérenniser la ressource hydrique par l’utilisation raisonnée de l’oued, un second entrant dans une optique de restauration et d’amélioration du patrimoine sol et un dernier qui concerne la préservation de l’agro diversité.

Publications du même éditeur

Sécurité alimentaire et luttre contre la pauvreté dans les vallées du Drâa et du Dadès

Diagnostic des systèmes agraires : palmeraies de Skoura et Mezguita
Rapport / Étude / Note
2004
Voir la fiche complète

Sécurité alimentaire et lutte contre la pauvreté dans les vallées du Draa et du Dadès, sud Maroc

Rapport / Étude / Note
2006
Voir la fiche complète

Agroécologie : méthodes pour évaluer ses conditions de développement et ses effets

Actes de l'atelier d'échanges et construction méthodologique des 14 et 15 décembre 2017
Rapport / Étude / Note
2018
Voir la fiche complète
Voir toutes les publications correspondantes
informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.