Menu

Semences libres, peuples libres

L’Association Tunisienne de Permaculture (ATP) a organisé à Sfax une projection du documentaire : « Seed : The Untold Story ». Cette projection a été suivie d’une discussion sur la situation des semences en Tunisie et des activités de l’association ATP. Le film présente un panorama des structures actives dans la préservation des semences agricoles issues de l’autoproduction, véritable héritage ancestral.

La lutte pour la préservation des semences paysannes n’est plus un combat à présenter.

Depuis des décennies, des entreprises d’agro-fourniture alimentent le marché de produits phytosanitaires et de semences génétiquement modifiées en vantant leur rendement et leur capacité à résister aux maladies. Ce n'est malheureusement pas la faim qui tend à disparaître, mais le savoir-faire ancestral des paysans et la biodiversité de tout un écosystème.

"Que ce soit pays ou petit producteur, le monde se rend compte du cercle vicieux qui existe autour de l’utilisation des hybrides F1, des clones et autres OGM industriels. Tel que l’utilisation de pesticide et ses conséquences ainsi que la perte de la biodiversité cultivée … À cela, s'ajoute la dépendance à chaque saison des agriculteurs à des semences qu’ils ne sont plus capables de reproduire, les hybrides ne pouvant pas être réutilisés d'une saison à l’autre." L'ATP partage ce constat, qu'elle dénonce et défini comme alarmant.

Certains intervenants du film tel que la militante indienne, Vandana Shiva,  tiennent à rappeler que " les semences capables d’affronter dans l’avenir les aléas climatiques sont celles qui ont toujours été là, toujours été cultivées et sont de plus en plus menacées de disparition ou d'appropriation par des entreprises privées ."

En Tunisie, des actions sont menées par l’Association Tunisienne de Permaculture qui organise le festival des semences depuis 5 ans. Cet évènement propose des formations, des rencontres, des débats... et se positionne comme un véritable lieu d'échange de semences pour les agriculteurs de toute la Méditerranée. 

Ce festival sera organisé début septembre dans l’oasis de Chenini et compte déjà parmi les évènements importants dans le paysage oasien de cette année.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.