Menu

L’ONG Tenmiya clôture un projet de renforcement de la résilience agricole dans le Sud du pays

Dans le cadre du programme Alliance Mondiale pour les Changements Climatiques (AMCC), l’ONG mauritanienne Tenmiya, point focal du RADDO en Mauritanie, a menée à terme le projet de renforcement de la résilience agricole des localités de Hassi Sid Ahmed, HseyItguig, Gleib Mbareck et Dkhaila, dans la commune de Lebhert au Sud du pays dans le courant de mai 2018.

Qu'est-ce que le programme AMCC ?

Le programme AMCC Mauritanie se focalise sur deux domaines prioritaires : l’intégration du changement climatique dans les efforts de réduction de la pauvreté et du développement « mainstreaming » et l’adaptation au réchauffement climatique. Son objectif global est d’accroitre la résilience des populations vulnérables aux effets des changements climatiques dans les zones ciblées afin de renforcer leur sécurité alimentaire.

Contexte de mise en œuvre de l’activité

Lebhert, une commune rurale de la wilaya de l’Assaba (Sud du pays), compte une population de 6902 habitants répartis dans 28 localités. La commune se situe dans une vaste plaine ondulée au sud de la chaîne de montagne de l’Assaba avec un réseau d’oueds à écoulements temporaires qui charrient des quantités importantes d’eau au cours de l’hivernage. La commune compte un seul point d’eau de surface permanent. Le climat y est sahélien, avec une faible pluviométrie annuelle de 200mm/an. Les températures moyennes se situent autour de 30°C avec des  minimums de 21°C et des maximums de 50°C. Le couvert végétal y est très clairsemé avec une densité moyenne de 250 à 749 pieds/ha, il est constitué essentiellement de groupes d’acacias et de balanites.

 

Améliorer la sécurité alimentaire de quatre localités situées dans la commune de Lebhert à travers des activités résilientes face aux effets des changements climatiques

L’ « empowerment » des communautés villageoises ("renforcement de capacité" en français) était le mot d’ordre du projet. Une première phase de sensibilisation et de constitution de comités de gestion, pour assurer le suivi et la pérennité de la mise en œuvre du projet, a été réalisée dans les quatre localités. Puis, des formations techniques et professionnalisantes ont été dispensées dans l’ensemble des localités.

Les résultats suivants ont été obtenus :

  • Les capacités techniques des populations ont été renforcées à travers l’information, la sensibilisation et les formations techniques sur la réalisation, la réhabilitation  des diguettes, la gestion des infrastructures d’eau potable, et l’horticulture.
  • Les capacités de résilience des populations locales ont été renforcées par la mise en place d’équipements et d’infrastructures de production

Des activités de renforcement de capacité adaptées aux besoins spécifiques de chaque localité ont été mises en place et ont obtenu les résultats énumérés ci-dessous :

  • A Hassi Sid Ahmed, les femmes ont été formées à la réalisation, l’entretien et à la réhabilitation de diguettes en terre. Au sortir de cette formation, les participantes ont réhabilité la diguettes de la coopérative des femmes du village.
  • A Gleib Mbareck, c’est un comité de gestion du poste eau mis en place qui bénéficié d’une formation en gestion financière et administrative d’une infrastructure communautaire.
  • A HseyItguig, les femmes ont été mises à l’honneur. La coopérative féminine (29 femmes) de la localité, a bénéficié d’une formation au maraîchage, notamment sur la maîtrise des techniques horticoles. Elles ont été formées à différentes techniques professionnalisantes comme le nivellement et le retournement des sols, l’amélioration de la fertilité du sol, les travaux culturaux, les techniques de traitements avec des produits phytosanitaires, etc…
  • A Dkhaila tout comme à HseyIguig et à Hassi Sid Ahmed, la sécurisation des périmètres agricoles a été effectuée par la réalisation de clôtures.
informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.