Menu

L'AOFEP s'engage pour la reconnaissance de l'APAC de Tighfert, Oasis Ferkla à Errachidia, Maroc

L'Association Oasis Ferkla pour l'Environnement et le Patrimoine (AOFEP) a pris l’initiative en décembre 2017, de monter un projet qui vise à contribuer au maintien de la biodiversité, au renforcement de la résilience climatique et des moyens de vie de la communauté du Ksar de Tighfert à Ferkla Essoufla.

Les Aires et territoires du Patrimoine Autochtone et Communautaire sont "des écosystèmes naturels et/ou modifiés porteurs de valeurs significatives de biodiversité, de bénéfices écologiques et de valeurs culturelles, volontairement conservés par les peuples et les communautés locales, tant sédentaires que nomades, par l’intermédiaire du droit coutumier ou tout autre moyen efficace" (définition de l'Union internationale pour la conservation de la nature). Plusieurs aires dans le monde ont été désignées APAC par un consortium composé du Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM), du Programme des Micro-Financements (PMF), du Programme de Développement des Nations Unies (PNUD) et d’autres organismes.

L'oasis de Tighfert est une des oasis les mieux conservées du Maroc. Elle possède une palmeraie prolifique, un important système de khettara ancien et précieux et une communauté locale engagée pour la préservation de son espace de vie et de ses traditions. A ce titre, elle a été proposée pour être reconnue comme une APAC. Elle sera ainsi la première APAC des oasis au Maroc.

En décembre 2017, l'AOFEP, point focal du RADDO en Maurtanie, décide de mener à bien un projet qui consiste à soutenir l’APAC à travers la facilitation du transfert intergénérationnel et le renforcement des instances coutumières et des modes ancestraux de gestion de la khettara et de l’oasis. Le projet se veut notamment apporter une contribution substantielle, initier la réflexion et fédérer les efforts et les acteurs pour la mise en place d’un cadre stratégique national (institutionnel, juridique et politique) favorable à la reconnaissance et au soutien de la khettara de Tighfert et de son espace écologique, social, culturel et historique.

Le projet est en cours de réalisation par l’AOFEP en partenariat avec la Jmaa de Tighfet, le RADDO, les associations locales dont celles des femmes et des jeunes et la Faculté d’Errachidia (FSTE) de l'Université Moulay Ismaël.

Liens externes

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.