Menu

Journée de dissémination du projet TERO

Le samedi 8 février s’est déroulé la journée de dissémination du projet « Territoires Engagés pour la Résilience des Oasis ». La journée a permis de montrer les résultats issus des deux ans de réalisation du projet en présence de l’équipe de travail, des volontaires, des membres de la commune et de nombreuses associations.

La journée à débuté par un mot d’ouverture du comité de l’Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini (ASOC), du coordinateur du projet TERO, du maire de Chenini et du directeur du centre du Centre Régional de Recherche en Agronomie Oasienne (CRRAO). Chacun a pu souhaiter la bienvenue aux nombreux participants et rappeler les difficultés que vivent les oasis actuellement et l’intérêt d’un tel projet qui vise à renouer la jeunesse avec son territoire.

Le coordinateur TERO, Naim Abdedayem, a débuté avec une présentation de l’ASOC, point focal du RADDO en Tunisie, qui assure la coordination nationale du projet TERO en Tunisie. Puis une présentation du projet en rappelant les quatre axes majeurs qui sont :

  1. Le renforcement des capacités des organisations partenaires en Afrique du Nord sur l’implication des volontaires dans leurs activités et leur gouvernance
  2. La formation de volontaires à la prévention des risques liés aux catastrophes
  3. Le développement de partenariats avec des organisations de jeunesse et de protection de l’environnement sur les territoires d’intervention
  4. La sensibilisation des communautés des oasis aux moyens de lutte contre le changement climatique

S’en est suivi d’une présentation des activités réalisées dans l’oasis de Chenini, ainsi que des documents importants qui en sont sortis:

  • Une étude sur les freins à l’engagement des jeunes en Mauritanie, au Maroc et en Tunisie, déclinée en synthèse en français et en arabe
  • La réalisation d’un guide qui offre des outils simples et pratique pour la mobilisation des jeunes « Résiliences écologiques : des outils pour la mobilisation des jeunes »
  • Un plan communautaire et participatif de gestion des risques dans l’oasis de Chenini issus du campus multi-acteurs réalisé en décembre 2019

Le campus de l’oasis de Chenini a été une activité phare du projet TERO. Durant trois semaines, une vingtaine de volontaires tunisiens, marocains, mauritaniens, algériens, français et allemands ont participé à l’élaboration du plan de gestion des risques cité plus haut. Ce campus a été l’occasion pour les jeunes de mener une importante collecte de données sur l’oasis selon une Méthode Active de Recherche Participative (MARP). L'objectif : mener une réflexion collective sur les risques liés à l’eau, le phytosanitaire, la biodiversité, les sols et le milieu environnant. Cette activité a permis de renforcer durablement les relations entre les jeunes, les institutions et la société civile de Chenini. Les volontaires sont ainsi formés à la particularité de l’écosystème oasien et les risques menaçant la productivité et la durabilité.

La journée s’est conclue par une remise de prix de la part de l’ASOC aux différents groupes et organismes ayant participés activement tout le long du projet.

L’événement a été couvert par une chaîne nationale « National Tunisian 1 » ce qui a assuré la bonne couverture médiatique.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.