Menu

Des bonnes pratiques de gestion adaptative des oasis

Dans le cadre du projet de « Gestion adaptative et suivi des écosystèmes oasiens du Maghreb », l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le RADDO ont convenu de recenser des bonnes pratiques dans le domaine de la gestion adaptative des oasis. Puis de réaliser par la suite une stratégie de plaidoyer active et rédigée pour la conservation des oasis.

Le projet « Gestion adaptative et suivie des écosystèmes oasiens du Maghreb » vise à renforcer, élargir et soutenir la gestion adaptative des oasis en renforçant les capacités des acteurs oasiens.  Les membres du RADDO au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie ont été directement sollicités afin de participer à la réalisation des différentes activités de ce projet.

En Tunisie, les membres du Centre Régional de Recherches en Agriculture Oasienne (CRRAO), du Commissariat Régional au Développement Agricole (CRDA) et de l’Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini (ASOC) se sont rendus sur les oasis des gouvernorats de Tozeur, Gafsa, Kebili et Gabès pour effectuer le travail de recueil des bonnes pratiques.  

Plusieurs réunions et discussions entre les différents participants ont permis de sélectionner une première liste de bonnes pratiques afin d’entreprendre le travail de terrain. C’est ainsi qu’une vingtaine de personnes ont été déployées sur le terrain pour définir, comprendre et caractériser une vingtaine de pratiques pertinentes de gestion adaptative des oasis.

Une fois la rédaction des fiches achevée, elles seront partagées au cours d’un atelier prévu à Tozeur fin novembre. Cet atelier national permettra d’échanger sur l’exercice, de présenter les fiches et d’en tirer des enseignements transversaux. Par la suite une stratégie de diffusion de ces fiches sera définie.

En parallèle, des ateliers de formation sur le plaidoyer sont prévus mi-novembre dans les trois pays.

L’élaboration d’un plaidoyer et la validation d’une soixantaine de bonnes pratiques de gestion adaptative aboutiront en décembre à l’organisation d’un atelier régional à Djerba en Tunisie. Cet atelier aura pour objectif de définir un plan d’action de communication et de plaidoyer, mais aussi de stratégie de diffusion des bonnes pratiques sélectionnées et présentées durant la rencontre.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.