Menu

Mauritanie - Formation des oasiens à l'animation d'un réseau d'acteurs

Le 1er et 2 avril derniers s’est tenue la formation des référents régionaux à l’animation du réseau. La formation a été réalisée dans le cadre du Programme d’actions concertées des oasis (PACO4) dans le cadre des activités du Réseau (RADDO), en collaboration avec l’Agence française de développement (AFD).

La formation répond au besoin émis par l’ONG Tenmiya, point focal du RADDO en Mauritanie à former des acteurs locaux et décentralisés, appelés référents. Cette activité avait pour objectif le renforcement des capacités des référents du point focal en matière d’animation de réseau. En renforçant ses membres, le réseau pourra améliorer sa visibilité et accroître la prise en considération de ses actions au niveau local, national et international.

Le renforcement des capacités des membres est un besoin national

Pour rappel, l’un des objectifs du RADDO est de mettre en relation les acteurs oasiens. En effet, ces écosystèmes isolés sont des puits de connaissance, souffrant toutefois d’un manque de représentativité à plus grande échelle.

Ces deux jours ont été l’occasion de rappeler les objectifs de la mise en réseau et la fonction de chaque partie prenante afin de renforcer la dynamique du réseau d’acteurs oasiens en Mauritanie.

Le RADDO accorde une attention particulière à la participation des associations locales oasiennes. Effectivement, ce réseau est le fruit d’un diagnostic participatif émanant des bénéficiaires. Cette approche permet de consolider différentes idées afin de les synthétiser. Elle améliore le partage de connaissance et de compétences lors de rencontres internationales.

Des échanges constructifs autour de la mise en réseau

Six représentants d’union d’associations oasiennes venant de l’Assaba, de l’Adrar et du Tagant ont bénéficié de cette formation visant le renforcement des capacités des membres des associations oasiennes en animation de réseau.

L’animateur a opté pour une approche participative, au cours de laquelle les participants ont, à tour de rôle, partagé leurs expériences en termes de mise en réseau d’acteurs. Certains membres ont exposé le fonctionnement interne de leur organisation ainsi que leur vision de leur implication au sein du réseau.

Volonté de renforcement du RADDO mauritanien

Lors de cette formation, plusieurs limites ont été mentionnées pour le bon fonctionnement du réseau, dont l’attribution de rôle précis à chaque membre référent afin d’éviter la concurrence ou la duplication des activités. D’autre part, le formateur a mis l’accent sur l’historique du RADDO depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. Un accent particulier a été mis le fait la place du du réseau par rapport aux membres référents. En effet, celui-ci n’est pas un bailleur de fonds, mais bien un relai pour amplifier la représentativité des préoccupations de ses membres auprès des pouvoirs publics et des bailleurs de fonds.

Cette rencontre a été un succès non seulement pour les membres référents, qui ont pu partager leur vision et leurs expériences, mais aussi pour Tenmiya qui a pu consolider et renforcer l’adhésion et l’implication des membres au sein du RADDO.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.