Menu

Mauritanie - Célébration de la Journée mondiale de l’eau à Nouakchott

La journée nationale de l’eau a été célébrée en grande pompe à Nouakchott ce 22 mars avec une présence remarquée de la Ministre de l’Hydraulique et l’Assainissement, Mme Naha mint Mouknas et le représentant Résident de l’Unicef. Cette célébration a été organisée par le Ministère de l’Hydraulique et l’Assainissement, l’Unicef et l’ONG Tenmiya. Sous le thème « Ne laisser personne de côté », slogan de l’édition 2019, cette célébration a été marquée par deux temps forts : la cérémonie des officiels avec les discours du représentant de l’Unicef et du Directeur de l’Hydraulique et l’exposition organisée par le REPAM.

Dans son allocution, le Directeur de l’Hydraulique a rappelé les progrès réalisés par la Mauritanie au cours de ces dernières années en matière d’accès à l’eau potable (72%) et le service d’assainissement  en milieu rural (40 %). Il a aussi mis l’accent sur les objectifs que se sont assignés les autorités mauritaniennes pour réaliser les ODD. Dans ce cadre, il a cité une liste d’importants projets en cours (tels que Aftout Echergui, Aftout Saheli,  Cinq wilaya, le réseau d'assainissement pour les eaux de pluie à Nouakchott, le Projet Dhar au Hodh Echarghi, le projet Aftout Echergui, le projet de dessalement de l'eau de mer à Nouadhibou, le projet Bouhcheicha d'Aleg-Maghtaa Lahjar-Sangrava et le projet Gouray-Sélibabi-Djaguili, etc..) qui permettront d’améliorer très substantiellement l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations.

Le représentant de l’Unicef a mis l’accent sur le thème de la journée « Ne laisser personne de coté » en rappelant le partenariat fructueux entre l’Unicef et le gouvernement mauritanien « Coordination des acteurs du secteur de l’eau et développement du forage manuel en Mauritanie ». En effet, l’appui à la coordination du secteur à travers le REPAM , a permis de faciliter les échanges, le partenariat et le partage des informations entre les acteurs et de valoriser tous les acteurs d’une part. Le forage manuel , a quant à lui, permis de permettre aux petites localités rurales, très vulnérables et qui ne sont pas prioritaires dans les stratégies et politiques d’accès à l’eau, d’avoir accès à l’eau potable.

Le second temps fort est marqué par l’exposition organisée par le REPAM (Réseau Eau potable et Assainissement en Mauritanie) qui regroupe tous les opérateurs du secteur de l’eau et l’assainissement, coordonné et animé par l’ONG Tenmiya. Ainsi, les acteurs du secteur (ONG, entreprises, bureaux d’études, instituts de formation et de recherche, Agences, directions et projet du gouvernement) ont exposé activités, matériels, projets, stratégie et réalisations. Ont participé à cette exposition une trentaine de structures du secteur.

La célébration de cette journée à été organisée à Tarhill dans la commune de Riyadh, une banlieue périphérique de la ville de Nouakchott. En effet, le quartier de Tarhill est le site de relogement des populations déplacées des bidonvilles anarchiques de Nouakchott. Ce quartier bénéficie aujourd’hui d’un projet d’eau et d’assainissement permettant aux populations d’avoir accès à l’eau potable et à l’assainissement. Ce projet, financé par la ville de Lausanne en partenariat avec la Région de Nouakchott est mis en œuvre dans ses différents volets par la SNDE, Terre des hommes et l’ONG TENMIYA. Il faut noter que ce projet à pris une place importante dans l’exposition avec les stands de la SNDE (société Nation la de l’Eau), de la région de Nouakchott et de TENMIYA.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.