Menu

Le tourisme du désert et des oasis

Le touriste a vu le jour dans les années 90’, depuis cette date le nombre de touriste à constamment augmenté. En 2007, la Mauritanie a accueilli 10.000 touristes. Toutefois, l’activité touristique a été impactée par des tensions dans l’Est du pays. Depuis une année ou deux, le secteur reprend lentement. L’intérêt touristique est surtout porté vers la région de l’Adrar avec ses déserts de sable et de pierre, ses oasis et ses montagnes.

Article rédigé par Séverine Demerre sur base de l’Interview de Ahmed Jiyid, El Velah – Atar

Il y a deux grands types de tourismes en Mauritanie, le premier et le plus intéressant pour le tourisme solidaire, sont les voyages en charter qui viennent directement en Adrar pour passer une dizaine voir une quinzaine de jours. Le deuxième, sont les touristes qui traversent la Mauritanie du Maroc vers le Sénégal ne passant que quelques jours dans le pays, sans grande intention de visiter l’arrière-pays.

On ne peut pas parler de tourisme de masse en Mauritanie. Les intéressés sont plutôt des amateurs d’aventures et de grands espaces qui préfèrent dormir à la belle étoile dans le désert après une escapade en chameau ou la traversée d’un oasis. En effet, les zones oasiennes, surtout ceux de l’Adrar, attirent énormément de touristes internationaux mais aussi des locaux pendant la période de récolte des dattes.

Initiatives de tourisme solidaire en Mauritanie

Nous avons mis en place des initiatives de tourisme solidaire (TS) récemment. L’important pour nous est que du transporteur, en passant par le chamelier, jusqu’à la famille qui préparera le repas, tout le monde peut bénéficier des recettes générées par le tourisme. Aussi, l’excursionniste aura l’occasion de voir, comprendre et échanger sur les pratiques traditionnelles locales grâce à une immersion complète durant son séjour.

Il y a plusieurs initiatives de TS en Mauritanie. Il y a des infrastructures françaises, italiennes, espagnoles qui envoient des touristes. Au niveau des agences de TS locales, El Velah, reçoit et coordonne des circuits généralement dans l’Adrar et parfois au Banc d’Argouin. L’organisation, de par son expérience au cours des quinze dernières années, est en contact direct avec des familles de la région identifiées comme partenaires potentiels selon leurs revenus, leur situation socio-économique, leur investissement personnel dans les initiatives de développement local. Pour l’Etat mauritanien, il n’y a aucune différence entre le tourisme conventionnel et le TS. A l’échelle du pays, le secteur touristique n’est pas un axe développé en général, donc pour les institutions publiques il est peu réaliste de procéder à des investissements dans le secteur.

Le Forum International du Tourisme Solidaire 2020

Cependant, il y a des agences et associations locales qui se développent localement généralement avec des appuis extérieurs. Aujourd’hui, beaucoup d’espoirs sont mis dans l’organisation du Forum International du Tourisme Solidaire (FITS) 2020 organisé par le Maroc et qui bénéficie du patronage de l’Organisation Mondiale du Tourisme, de l’UNESCO, de la FAO, du PNUE et de l’OITS.

Il réunira plus de 400 représentants des gouvernements nationaux et locaux, des professionnels du tourisme, des médias, des associations, des experts, et il aura pour thème "la sauvegarde des oasis et le développement d’un tourisme responsable et solidaire". Cette rencontre sera l'occasion de prouver que le tourisme et le développement durable sont à la fois compatibles mais aussi complémentaires. 

 Participation de la Mauritanie au FITS 2020

Une caravane au départ d’Atar prendra la route vers Guelmim passant par de nombreux oasis permettra de faire connaitre au grand public mauritanien ainsi qu’à l’Etat l’existence de ce type de tourisme sur son territoire et surtout les bienfaits économiques, sociaux et environnementaux.

L'itinéraire ainsi que les détails relatifs à la caravane seront publiés sur le site du RADDO dans le courant des mois à venir !

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.