Menu

La lutte contre la désertification mise à l'honneur à Tinejdad

A l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre la désertification du 17 juin 2018, l'AOFEP a tenu une journée d'étude le samedi 23 juin afin de laisser la parole aux acteurs clés de la lutte contre la dégradation des sols en milieu oasien et sensibiliser le grand public.

Au Maroc, les oasis font face au problème de la dégradation des terres en raison de l'activité humaine et des variations climatiques. Ce phénomène est appelé "désertification". La journée mondiale dédiée à ce sujet vise à sensibiliser l'opinion publique sur un problème encore trop peu connu. Il est possible de freiner ce phénomène en s'investissant dans l'exploitation durable des terres, d'où le slogan de cette année : "La terre a de la valeur, investissez-y !".

A cette occasion, l'AOFEP, point focal du RADDO au Maroc et ONG accréditée auprès de la Convention des Nations-Unies sur la Lutte Contre la Désertification, a décidé d'organiser une journée d'étude consacrée à ce thème à Tinejdad, Errachidia. L'idée était de rassembler différents acteurs qui oeuvrent tous à leur manière dans la lutte contre la désertification et qui militent pour l'exploitation durable des terres. L'AOFEP a donc invité des porteurs de pratiques agricoles durables, mais aussi des représentants d'institutions marocaines ainsi que des jeunes de la commune.

La journée s'est axée sur les possibilités existantes pour les consommateurs de relancer l’économie, créer de l’emploi et redynamiser les communautés et leurs revenus en amenant le marché à investir dans la gestion durable des terres et des ressources en eau. En effet, par ce que nous décidons chaque jour de manger, de boire et de porter, nous devons tous en tant qu’utilisateurs des terres à recourir à des pratiques de gestion durable à la conservation de la biodiversité pour le bien être de l'Homme et de son environnement. Les témoignages des acteurs ont été autant d'exemples de possibilités pour les producteurs et les consommateurs de produire et consommer "durable", et donc de protéger le sol des oasis.

La journée s'est clôturée par la lecture d'une Déclaration rassemblant tous les témoignages et les propositions ressorties au cours des interventions.

informations cookies

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.